État d'urgence, fermeture des frontières en Uruguay en raison de la pandémie de COVID-19 Médecine des voyages

Publié le 13 avr. 2020 à 13h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Uruguay l'état d'urgence sanitaire a été annoncé par le Décret 93/2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

  • Les vols en provenance d'Europe sont suspendus jusqu'à nouvel ordre
  • Les possibilités de vol en transit vers l'Europe à partir de Montevideo sont extrêmement limitées.
  • La frontière (terrestre, fluviale et aérienne) avec l'Argentine est fermée.  Le Brésil a également fermé ses frontières terrestres aux non-résidents étrangers.
  • A quelques exceptions près, seuls les ressortissants uruguayens et les résidents étrangers sont encore autorisés à entrer en Uruguay. Ces derniers doivent cependant respecter les mesures sanitaires mentionnées ci-dessous.
  • Les personnes qui étaient venues pour une courte période en Uruguay, telles que les touristes ou les étudiants, doivent s'organiser pour rester plus longtemps que prévu en Uruguay.
  • Les touristes dont la période légale de séjour a expiré en raison de la crise actuelle ne seront pas soumis à une amende.

Les autorités uruguayennes ont pris les mesures suivantes :

1. Un isolement obligatoire à domicile de 14 jours est imposé aux personnes suivantes (article 8 du Décret 93/2020) :

  • Les personnes atteintes du Covid-19 ;
  • Les personnes qui présentent de la fièvre et un ou plusieurs symptômes respiratoires (toux, mal de gorge ou difficulté respiratoire) et qui se sont rendues de manière temporaire ou permanente dans un pays considéré comme « zones à risque » dans les 15 derniers jours ;
  • Les personnes ayant eu un contact étroit avec un cas confirmé de Covid-19 ;
  • Les personnes qui entrent en Uruguay après séjourné ou transité par un pays considéré comme « zones à risque ».

2. Restriction ses activités sociales, éviter les attroupements, et, dans la mesure du possible, les entreprises doivent encourager le travail à distance.

  • Les personnes de plus de 65 ans sont encouragées à se placer en isolement social préventif.
  • Le port du masque est recommandé dans les transports en commun et dans les taxis.
  • Les spectacles publics ont été suspendus, de même que les messes et l'accès aux cinémas, aux théâtres, aux musées, aux casinos et aux hippodromes.
  • Les bars et les restaurants sont fermés (sauf delivery).
  • Les classes sont également suspendues.
  • Les guichets des banques sont accessibles (horaires potentiellement restreints), de même que Western Union.
  • En cas de fièvre ou d'un autre symptôme du Covid-19 (toux, mal de gorge ou difficultés respiratoires), prendre contact avec son médecin.
  • Les personnes qui ne respectent pas les mesures sanitaires peuvent faire l'objet d'amendes ou de peines de prison.

Vous trouverez une information détaillée (en espagnol) sur le site internet du Ministère de la Santé (link is external) uruguayen.

Source : Royaume de Belgique, Ministère des Affaires étrangères.