Confinement général et fermeture des frontières au Zimbabwe en raison de la pandémie de CODID-19 Médecine des voyages

Publié le 19 avr. 2020 à 15h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En raison de la pandémie de Covid-19 le 30 mars, les autorités du Zimbabwe ont décrété un confinement général.  

Les liaisons aériennes internationales sont par ailleurs fortement réduites. Les frontières sont ouvertes uniquement aux nationaux et aux résidents étrangers, qui doivent produire à leur arrivée un certificat médical de non-infection au Covid-19. Les autorités sanitaires locales se réservent le droit de placer tout cas jugé suspect, y compris ne présentant pas de symptômes, dans un centre de quarantaine dédié pendant 21 jours, à l'arrivée dans le pays.

Il est recommandé aux Français encore de passage au Zimbabwe de se signaler auprès de l'ambassade, joignable par téléphone : +263 8677 00 71 54 ou à l'adresse mail : admin-francais.harare-amba@diplomatie.gouv.fr. Il est par ailleurs conseillé de différer tout voyage au Zimbabwe.

Il convient de se tenir informé régulièrement, en consultant notamment le site de l'Ambassade de France au Zimbabwe.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.