Augmentation des cas de grippe aviaire à virus A(H5N8) chez les volailles en Hongrie Médecine des voyages

Publié le 30 avr. 2020 à 13h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Hongrie, le 1er avril 2020, des foyers de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N8) ont été découverts le 29 mars dans des élevages de canards dans le comitat de Csongrad (nouvelle n°15398 du 2 avril 2020). 

Depuis des cas de grippe aviaire à virus A(H5N8) ont été confirmés dans 226 fermes dans les comtés du sud-Kiskun et Csongrad, ce qui conduit à l'abattage de 3,5 millions d'animaux selon une déclaration du 27 avril des services vétérinaires.

Dans les zones où les fermes se trouvent rapprochées les unes des autres, 870 000 volailles ont dues être abattues pour empêcher le virus de se propager. La grippe aviaire a été généralement été introduite dans le pays par le biais des oiseaux migrateurs, d'où l'interdiction de l'élevage de volailles en plein air. 

Source : Promed.