Confinement, fermeture des frontières et arrêt des liaisons aériennes à Djibouti pour cause de Copvid-19 Médecine des voyages

Publié le 12 mai 2020 à 12h13

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A cause de la pandémie de Covid-19, voyager vers ou en provenance de Djibouti n'est actuellement plus possible. 

Les frontières terrestres et maritimes demeurent fermées jusqu'au 1er septembre pour la circulation des personnes.  

La réouverture des frontières aériennes et la reprise du trafic aérien commercial sont prévues pour le 1er septembre 2020. 

Depuis mercredi 18 mars tous les vols passagers en provenance de et à destination de Djibouti sont annulés. Les connections ferroviaires passagers entre l'Ethiopie et Djibouti sont aussi fermées depuis le vendredi 20 mars. 

Le gouvernement a annoncé le 10 mai que le confinement serait prolongé jusqu'au 17 mai

Un calendrier de reprise des activités a été annoncé, assorti de conditions strictes et de sanctions : 

  • 10 mai pour le bâtiment ;
  • 17 mai pour les transports en commun, les entreprises de service, les administrations, certaines années de l'enseignement supérieur ;
  • 23 mai pour les lieux de culte ;
  • 15 juin pour les restaurants et cafés ;
  • 30 juin pour les lieux de loisirs et les hôtels, 1er septembre pour les bars, salles de spectacle et cinémas.

 

Les rassemblements publics de plus de 10 personnes sont interdits. Le port du masque devient obligatoire dans les espaces publics ou privés où la distanciation sociale n'est pas possible.

Source : Royaume de Belgique, Ministère des Affaires étrangères.