Mise à jour sur les mesures appliquées au Cambodge contre le Covid-19 Médecine des voyages

Publié le 26 mai 2020 à 09h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le 20 mai 2020, les autorités du Cambodge ont abrogé l'interdiction d'entrée aux étrangers en provenance de l'Iran, l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne, la France et des États-Unis. Tout étranger souhaitant venir au Cambodge doit être titulaire d'un visa d'entrée, qui peut être obtenu auprès de l'Ambassade du Cambodge du pays de résidence (ou à défaut, faire vérifier son visa, dans le cas où la personne disposerait déjà d'un visa cambodgien toujours valable).

Par ailleurs, le Cambodge ne délivre plus de visas à l'arrivée, ni de e-visas.

Néanmoins des conditions très strictes d'entrée sur le territoire cambodgien demeurent  :

1/ Tous les passagers qui entrent au Cambodge, tant les étrangers que les Cambodgiens, doivent être munis d'un certificat médical délivré par les autorités sanitaires agréées par le gouvernement du pays concerné dans les 72h précédant le voyage, certifiant qu'ils ne sont pas positifs au Covid-19.

2/ Lors du séjour prévu au Cambodge, les voyageurs doivent, par ailleurs, être munis d'un certificat d'assurance attestant d'une couverture médicale minimale de 50.000 dollars américains, et sont tenus de respecter les mesures sanitaires déterminées par le gouvernement cambodgien.

3/ Tous les voyageurs qui arrivent au Cambodge seront transférés, dès leur arrivée, dans des centres afin d'y effectuer un test COVID-19 réalisé par le laboratoire de l'Institut Pasteur du Cambodge. Ils devront patienter dans ces centres jusqu'à l'obtention du résultat (prévoir un ou deux jours d'attente, dans des conditions qui peuvent être spartiates) :

  • Dans le cas où un ou plusieurs voyageurs sont testés positifs au covid-19, tous les autres passagers qui le/les accompagnent seront soumis à une quarantaine de 14 jours dans des centres déterminés par la commission interministérielle cambodgienne de lutte contre le covid-19.
  • Au cas où tous les passagers sont testés négatifs au covid-19, ils seront quand même soumis à une quarantaine de 14 jours à leurs domiciles respectifs, sous le contrôle strict des autorités locales et des agents sanitaires, et ils devront se faire tester de nouveau au 13ème jour de la mise en quarantaine.

Les personnes présentant des symptômes d'infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) doivent contacter la cellule mise en place par le ministère cambodgien de la Santé (numéro 115 -répondant en khmer-) et prendre les précautions d'usage pour ne pas contaminer l'entourage (s'isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux, au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables, et bien se laver les mains).

Pour toute question, merci de consulter le site de l'ambassade de France ou de contacter l'adresse suivante consulat.phnom-penh-amba@diplomatie.gouv.fr ou au + 855 23 260 010 pour les sujets liés au COVID-19.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.