Assouplissement des mesures préventives contre Covid-19 en Guinée équatoriale Médecine des voyages

Publié le 23 juin 2020 à 11h42

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le 15 mars, la Guinée équatoriale a adopté une série de mesures préventives dans le contexte de la crise sanitaire provoquée par Covid-19.

Au 15 juin 2020, les autorités ont annoncé le début de la première des quatre phases de déconfinement progressif, dont le maintien ou la modulation dépendra de l'évolution de la pandémie. 

Les mesures suivantes ont été annoncées :

  • réouverture progressive de l'espace aérien interne, qui comprend la reprise des liaisons aériennes entre Malabo et Bata ;
  • certaines restrictions persistent sur la mobilité à l'intérieur du pays, et notamment la mobilité entre les districts et les régions ;
  • réouverture progressive des vols internationaux et du transport maritime de marchandises et de personnes.

Les voyageurs internationaux en Guinée équatoriale doivent prendre en compte les mesures de prévention suivantes dictées par les autorités locales :

  • effectuer un test PCR au moins 48 heures avant le voyage ;
  • s'il n'a pas été effectué, les voyageurs internationaux peuvent être obligés de l'effectuer à leur arrivée en République de Guinée équatoriale, le voyageur assumant les coûts économiques de la mesure, ainsi que l'hébergement dans un hôtel en attendant les résultats de la mesure ;
  • prise de température aux points d'entrée dans le pays (ports et aéroports) ;
  • quarantaine obligatoire de 14 jours à leur domicile ou lieu de résidence pour tous les voyageurs asymptomatiques ;
  • transfert vers les centres de santé et les établissements préparés par les autorités de la République de Guinée équatoriale pour le traitement du Covid-19 pour les voyageurs présentant des symptômes liés au Covid-19.

La réalisation des tests PCR est étendue aux équipages d'avions ou de navires marchands qui souhaitent débarquer sur le territoire de la République de Guinée équatoriale, en assumant les coûts correspondants.

Source : Gobierno de España, Ministerio de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación