Suite à la pandémie de covid 19 il est important de différer tout voyage au Viêt Nam Médecine des voyages

Publié le 26 juin 2020 à 13h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En raison de la pandémie de covid 19, depuis le 22 mars, il n’est plus possible aux Français ou aux ressortissants étrangers d’entrer au Viêt Nam

Dans ce contexte, il convient de différer tout voyage ou déplacement au Viêt Nam

Depuis le 22 avril, un déconfinement progressif est en cours, et l’ensemble des activités industrielles et commerciales ont repris dès le 10 juin.

A l’intérieur du pays, la circulation est libre. Néanmoins, les mesures barrières sont maintenues, telles que le port du masque et le contrôle de température à l’entrée de certains édifices publics et commerciaux.

Les liaisons aériennes intérieures fonctionnent sur un rythme quasiment identique à celui d’avant la crise sanitaire du covid 19. Le port du masque est obligatoire dans les aéronefs et dans certains aéroports. S’agissant des vols commerciaux internationaux au départ du Viêt Nam, ceux-ci sont autorisés de façon sporadique.

Des voies de sortie aérienne vers la France sont possibles, à ce jour essentiellement via la Corée. 

Il est important de suivre, en liaison avec les compagnies aériennes proposant de tels vols, toute réservation (susceptible de changement de dernière minute).

Dans le sens inverse, tous les vols internationaux avec passagers à destination du Viêt Nam sont actuellement suspendus. A ce stade, cette suspension serait en vigueur jusqu’au 16 septembre 2020.

En tout état de cause, seules les catégories de voyageurs suivantes peuvent entrer au Viêt Nam avec l’obligation d’effectuer à leur arrivée une quarantaine impérative de 14 jours : personnel diplomatique et d’ambassade, experts ou travailleurs hautement qualifiés et leur famille. Ces exceptions d’entrées sont soumises à autorisation préalable des autorités vietnamiennes.

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet de l’Ambassade de France au Viêt Nam ou du Consulat général à Hô Chi Minh Ville.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.