Fin de l'épidémie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 1 juil. 2020 à 20h01

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République démocratique du Congo, le 25 juin 2020, le ministre de la Santé a notifié la fin de l'épidémie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu. Conformément aux recommandations de l'Organisation mondial de la santé, la déclaration a été faite plus de 42 jours après que la dernière personne qui a contracté la maladie à virus Ebola dans cette épidémie a été testée deux fois négative et a été libérée des soins.

L'épidémie a été déclarée le 1er août 2018 à la suite d'enquêtes et de la confirmation en laboratoire d'un groupe de cas de maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu

Aucun nouveau cas confirmé n'a été signalé depuis avril 2020 et les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu ont été déclarées indemnes d'Ebola 23 mois après la déclaration des premiers cas. 

Du 1er août 2018 au 25 juin 2020, 3 470 cas de maladie à virus Ebola ont été notifiés dans 29 zones de santé, dont 3 317 cas confirmés et 153 cas probables. 

Sur le total des cas confirmés et probables :

  • 57 % (n = 1 974) sont des femmes ;
  • 29 % (n = 1 006) sont des enfants de moins de 18 ans ; 
  • 5 % (n = 171) sont des agents de santé ;
  • 2 287 décès sont notifiés (létalité 66 %) ;
  • 33% (1 152/3 470) des cas sont décédés en dehors des centres de traitement Ebola ;
  • 1 171 cas se sont remis de la maladie à virus Ebola. 

Au cours de l'épidémie, plus de 250 000 contacts de cas ont été enregistrés dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu.

Le 25 juin 2020, la République démocratique du Congo est entrée dans une période de surveillance renforcée de 90 jours. 

Bien que la transmission interhumaine du virus Ebola ait pris fin dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu et que l'épidémie ait été officiellement déclarée terminée, le risque de réémergence existe toujours. 

Il est essentiel de maintenir les opérations de réponse pour détecter et répondre rapidement à tout nouveau cas et prioriser le soutien et les soins continus pour les personnes qui se sont rétablies de la maladie à virus Ebola.

Source : Organisation Mondiale de la Santé.