Conditions d'entrée en Roumanie Médecine des voyages

Publié le 8 juil. 2020 à 16h09

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

L'état d'urgence instauré en Roumanie le 16 mars 2020 a pris fin le 14 mai. 

Depuis le 15 mai, le pays se trouve en état d'alerte :

  • les déplacements sont autorisés dans l'ensemble du pays sans restriction ni justification ;
  • les regroupements restent limités ;
  • le port d'un masque couvrant le nez et la bouche est obligatoire dans tous les lieux publics fermés (magasins, transports en communs, administrations publiques, etc.) ;
  • les écoles et universités sont fermées jusqu'à la rentrée de septembre 2020 ;
  • les parcs, hôtels, musées, salles de sport et la plupart des commerces ont rouvert leurs portes ;
  • les bars, cafés, restaurants restent fermés jusqu'à nouvel ordre (sauf terrasses), tout comme les cinémas et théâtres.

L'entrée sur le territoire roumain demeure interdite aux personnes qui ne sont pas citoyennes des pays de l'Espace économique européen (Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse) ou du Royaume-Uni. 

Des exceptions sont prévues pour les titulaires d'un titre de séjour en Roumanie, les familles de citoyens roumains ou de citoyens européens résidents en Roumanie, les personnes se déplaçant pour des raisons professionnelles dûment justifiées, ou les passagers en transit.

Le 23 juin, les liaisons aériennes commerciales directes entre la France et la Roumanie ont été rétablies. Les autorités roumaines demandent aux passagers de remplir un questionnaire comprenant leur adresse de séjour (en roumain ou en anglais) pour entrer dans le pays. Remplir ce questionnaire n'oblige pas à se placer en quatorzaine, sauf dans les cas mentionnés plus bas.

La voie terrestre est ouverte : les déplacements en voiture personnelle sont permis et les liaisons par autobus ont repris. Certains postes frontières roumains sont fermés pour concentrer les ressources sur les principaux points de passage. D'autres ne sont ouverts pour les voyageurs qu'entre 07h00 et 01h00.

Depuis le 23 juin, les personnes qui entrent en Roumanie depuis la France métropolitaine ne sont plus soumises à une obligation d'isolement à domicile pendant 14 jours, mais peuvent entrer et circuler librement. Depuis le 7 juillet, ces mesures concernent également les voyageurs venant de la France d'Outre-mer.

Un isolement de 14 jours peut être demandé par les autorités roumaines aux personnes arrivant de France dans les cas suivants :

  • en cas de présentation de symptômes de Covid-19 ;
  • si le voyageur a séjourné, au cours des 14 derniers jours, dans un pays ne figurant pas sur la « liste verte » des pays dispensés de la quatorzaine. Un simple transit routier ou aéroportuaire depuis la France par un de ces pays n'entraîne en revanche pas de quatorzaine.

La liste des pays considérés comme peu touchés par le coronavirus par la Roumanie et dispensés de quatorzaine (« liste verte ») est réactualisée tous les lundis soir en fonction de l'évolution de l'épidémie. Il convient donc de prendre ses précautions en cas de voyage prévu en Roumanie.

Il convient de se tenir informé sur l'évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales et le site de l'ambassade de France en Roumanie.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.