Suite à l'évolution de la pandémie de Covid 19, des mesures de prévention renforcées sont prises en Uruguay, voyages déconseillés Médecine des voyages

Publié le 10 juil. 2020 à 15h58

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Uruguay, les autorités ont pris plusieurs mesures, notamment :

  • depuis le 15 mars et jusqu'à nouvel ordre, la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, sauf pour les ressortissants uruguayens, ou résidents en Uruguay, diplomates accrédités et assimilés, transporteurs routiers, voyageurs pouvant justifier d'un impératif professionnel ;
  • l'obligation pour chaque voyageur, à partir du 6 juillet, de produire lors de son entrée sur le territoire, le résultat négatif d'un test PCR réalisé moins de 72 heures avant l'arrivée ;
  • tout voyageur, quelle que soit sa nationalité, est soumis à une quarantaine obligatoire et un isolement strict de 7 jours sur le lieu de son choix ;
  • à l'issue de cette quarantaine, le voyageur devra subir un deuxième test PCR. Si celui-ci est négatif, le voyageur peut interrompre sa quarantaine.

Plusieurs vols commerciaux exceptionnels sont mis en place à raison d'un vol hebdomadaire entre Sao Paulo et Montevideo, assuré par la compagnie Amaszonas jusqu'au 25 juillet ; un vol hebdomadaire entre Madrid et Montevideo par la compagnie Iberia, à partir du 5 juillet et deux vols hebdomadaires entre Madrid et Montevideo par la compagnie Air Europa à partir du 15 juillet.

L'entrée sur le territoire uruguayen des passagers et équipages de tous les bateaux de croisière est proscrite.

Les mesures adoptées par les autorités locales sont évolutives et le plus souvent d'application immédiate.

Il est conseillé de différer tout déplacement vers l'Uruguay. Les Français de passage en Uruguay qui rencontreraient des difficultés sont invités à contacter l'ambassade de France.

Il est recommandé aux personnes présentant des symptômes grippaux de consulter un médecin se déplaçant à domicile et de ne pas se rendre dans les établissements hospitaliers publics et privés.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.