Fin de l'état d'urgence sanitaire en Albanie, mesures de lutte contre la Covid 19 Médecine des voyages

Publié le 17 juil. 2020 à 14h33

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Albanie, l'état d'urgence sanitaire a pris fin le 23 juin 2020. Toutefois, les mesures suivantes ont été annoncées ou maintenues :

Certains vols commerciaux à destination ou en provenance d'Albanie, qui avaient été suspendus depuis le 23 mars, ont repris depuis lundi 15 juin.

L'ouverture des frontières terrestres avec les pays voisins, effective depuis le 1er juin, et la levée de la quarantaine obligatoire. Cependant, la Grèce maintient la fermeture de ses frontières avec l'Albanie jusqu'au 15 juillet à ce stade et il n'est pas possible de se rendre en Grèce ni de transiter par ce pays jusqu'à cette date. La même situation prévaut avec le Monténégro ;

La plupart des activités commerciales et économiques ont pu reprendre, sous réserve que les salariés et les clients respectent scrupuleusement les gestes-barrières. Depuis le 18 mai, les restaurants et bars peuvent servir en terrasse en respectant les distances de sécurité entre les clients et pratiquer la vente à emporter. Les lieux de culte ont ouvert le 25 mai et les salles de sport le 1er juin. Les musées, bibliothèques, complexes sportifs à l'air libre ont rouvert. Certains établissements scolaires ont pu rouvrir de manière alternée entre les classes afin de permettre de respecter les règles de distanciation entre les élèves.

Depuis le 1er juin, les restrictions à la circulation à l'intérieur du pays ont été levées en totalité et le couvre-feu quotidien est supprimé dans tout le pays ;

Les cinémas et les salles de spectacle restent fermés jusqu'à nouvel ordre. L'annulation des activités publiques et privées (activités sportives, culturelles, conférences, etc.) et l'interdiction des rassemblements de masse dans les endroits fermés (concerts, manifestations, auditions publiques, etc.) sont maintenues. Les transports en commun ne circulent pas encore ;

Avec ce retour à une vie quasi-normale, les personnes sont encouragées à respecter scrupuleusement les gestes-barrières et à agir de façon responsable lors de leurs déplacements. Le suivi aléatoire des consignes sanitaires entraine une forte recrudescence du nombre de contaminations détectées dans tout le pays ;

L'Albanie ne figure pas sur la liste publiée par Bruxelles, des États tiers dont les ressortissants sont autorisés à voyager dans l'Union européenne (UE) et l'espace Schengen à compter du 1er juillet. 

La liste sera révisée tous les 15 jours en fonction de l'évolution épidémiologique dans les pays tiers. 

Ne sont pas concernés par les restrictions de voyage :

  • les ressortissants de l'UE et les membres de leur famille
  • les résidents de longue durée dans l'UE et les membres de leur famille
  • les voyages essentiels tels que définis dans la décision de l'UE.

Compte tenu de ces mesures, il reste difficile et aléatoire de voyager entre la France et l'Albanie

Ainsi, le 15 juillet, l'Autriche a annoncé l'arrêt des vols en provenance de l'Albanie et à destination de Vienne jusqu'au 31 juillet au moins. Les transits par Vienne (notamment avec la compagnie Austrian Airlines) ne sont donc plus possibles pour se rendre en Albanie.

Pour les Français restant sur place, il est recommandé de suivre les consignes des autorités albanaises (notamment sur le site de l'Institut de santé publique, en albanais ; numéro des urgences : 127) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l'ambassade de France en Albanie.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.