Tous les voyages vers l'Irak sont déconseillés Médecine des voyages

Publié le 30 juil. 2020 à 06h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le 23 juillet 2020, des vols commerciaux internationaux à destination ou au départ de l'Irak sont opérés depuis les aéroports de Bagdad, Najaf et Bassora

Un nombre limité de vols est offert, principalement vers des destinations dans la région. Compte tenu de la gravité de l'épidémie du Covid 19 en Irak, les vols directs vers l'Europe ne sont pas encore possibles.

Au Kurdistan irakien, les aéroports d'Erbil et de Sulaymania restent fermés jusqu'au premier août. 

Voyager entre les différentes provinces du Kurdistan irakien est uniquement possible avec une autorisation spéciale. Les frontières terrestres restent fermées.

Vous devez effectuer un test Covid 19 (PCR) 72 heures avant le départ vers l'Irak. Vous pouvez également être invité à effectuer un nouveau test sur place. (frais: 80 USD).

Pendant la fête de l'Aïd Al-Adha, du 30 juillet au 9 août, un couvre-feu total sera en vigueur.

Les autres mesures de prévention contre l'épidémie du Covid 19 demeurent notamment l'interdiction de circuler entre 18h et 5h du matin, l'interdiction des rassemblements de plus de trois personnes et l'obligation de porter un masque sanitaire.

Source : Royaume de Belgique, Ministère des Affaires étrangères.