Conditions d"entrée et de séjour à Malte liées à la pandémie de Covid 19 Médecine des voyages

Publié le 6 août 2020 à 13h01

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

A Malte, les autorités conseillent :

Une recrudescence du nombre de cas dans une ou plusieurs régions d’un pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) étant observable, il convient de rester vigilant et avant tout déplacement de se tenir informé sur l’évolution de la pandémie, notamment en consultant la carte établie par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Les autorités maltaises ont annoncé la réouverture de l’aéroport international pour les vols directs entre la France et Malte depuis le 1er juillet.

Sont exemptées de quarantaine obligatoire les personnes ayant séjourné dans les pays avec lesquels les autorités sanitaires maltaises ont autorisé la réouverture des frontières (dont la France, liste en anglais).

Les personnes ayant séjourné dans des pays ne figurant pas sur cette liste au cours des quatorze jours précédant leur arrivée à Malte ne sont pas autorisées à se rendre dans le pays.

Tout voyageur se rendant à Malte par voie aérienne est tenu de se munir d’un formulaire de déclaration de voyage et d’un formulaire de localisation de passager (disponibles en ligne, uniquement en anglais) qu’il conviendra de remettre à la compagnie aérienne assurant son vol à destination de Malte ou dans un espace dédié du terminal d’arrivée de l’aéroport international de Malte.

Une prise de température sera effectuée par les autorités sanitaires maltaises au terminal d’arrivée.

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales (notamment sur le site du ministère de la Santé, en anglais) et de consulter le site internet de l’ambassade de France à Malte.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.