11ème épidémie à virus Ebola, en République démocratique du Congo, 74 nouveaux cas Médecine des voyages

Publié le 8 août 2020 à 08h07

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En République Démocratique du Congo, l' épidémie de maladie à virus Ebola dans la province de l'Équateur, continue de voir augmenter le nombre des cas confirmés et la répartition géographique, avec 27 zones sanitaires dans huit des zones sanitaires concernées.

Le 4 août 2020, 74 cas ont été notifié (70 confirmés et quatre probables), dont 32 décès.

Le nombre de travailleurs de la santé touchés reste de trois, ce qui fait en hausse de 4,1 % de l'ensemble des cas. Le nombre de zones de santé qui ont signalé au moins un cas confirmé ou probable d'EVD depuis le début de cette est passé à 27, dans huit des 18 zones sanitaires de la province.

Au cours des 21 derniers jours (du 12 juillet au 1er août 2020), 23 cas confirmés ont été signalés dans 20 zones sanitaires réparties sur six zones sanitaires.

Quatre des six zones de santé ont répertorié des contacts, avec 451 nouveaux contacts

La plupart (360 : 79,8 %) proviennent de la zone de santé de Bikoro.

Au 1er août, seuls 3 390 des 4 775 contacts actifs ont été vus (71 %). Il y a eu 194 contacts invisibles, dont 46 (23,7 %) ont jamais été vu, 19 (9,8 %) ont été perdus de vue.

Au total, 11 contacts sont devenus symptomatiques, six à Bikoro, trois à Ingende et deux à Mbandaka. Un total de 294 ont terminé leur période de suivi à Bikoro.

 

 

Six contacts zones ont signalé des alertes le 1er août 2020, avec 411 nouvelles alertes, dont neuf décès, enregistrés. 

Parmi eux, 150 (53,8 %) étaient originaires de Bikoro et 71de Mbandaka. 

Un total de 676 signalements ont été enregistrés à ce jour, soit 494 (73,1 %) ont fait l'objet d'une enquête, et 113 ont été validé. 

La recherche active de cas a été menée dans 190 des 312 établissements de santé et 136 alertes ont été détectées, dont 10 (7,4 %) ont été validées. 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que les défis liés à l'insuffisance des ressources pour les enquêtes d'alerte à Mbandaka et à la gestion des cas dans les zones rurales et difficiles d'accès se poursuivent.

La présence constante de cas confirmés dans la communauté est particulièrement préoccupante, de même que les cas suspects qui ne sont pas isolés.

Cette éépidémie de maladie à virus Ebola, la 11e en RDC depuis 1976, a commencé en juin 2020.

Sources : Organisation miondiale de la santé ; Outbreak News Today.