Conditions d'entrée et de séjour au Maroc liées à la pandémie de Covid 19 Médecine des voyages

Publié le 10 août 2020 à 07h46

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Maroc, les autorités ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les liaisons aériennes et maritimes en provenance et à destination de la France.

L’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 10 septembre (cette mesure est reconductible). Les autorités ont annoncé l’ouverture des frontières à partir du 14 juillet minuit, pour permettre le retour au Maroc de leurs propres ressortissants et des résidents étrangers résidant au Maroc. 

Deux tests Covid (PCR et sérologique) datant de moins de 48 heures doivent être présentés à l’enregistrement.

Ces nouvelles mesures ne rétablissent pas les liaisons aériennes et maritimes régulières entre la France et le Maroc, dans les deux sens. Les vols de retour se poursuivent, pour les ressortissants de passage au Maroc et les personnes quittant définitivement le Royaume.

Compte tenu de l’ensemble de ces mesures, il est conseillé de reporter les voyages au Maroc. Si vous êtes résidents au Maroc, nous vous recommandons de rester au Maroc et de suivre les recommandations des autorités marocaines.

Les Français en difficulté sont invités à prendre l’attache du consulat général de France le plus près de leur lieu de séjour (les numéros de téléphone figurent sur les sites internet des consulats généraux).
Il leur est également recommandé de contacter leur compagnie d’assurance ou d’assistance.

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de l’ambassade de France au Maroc.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.