Mise à jour des mesures préventives contre la covid 19 en Nouvelle-Zélande Médecine des voyages

Publié le 18 août 2020 à 23h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En raison de la covid 19, depuis le 19 mars, tous les ressortissants étrangers se voient refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande, à l’exception des résidents permanents. Ceux-ci doivent s’astreindre à une période d’isolement dans un centre de confinement situé à proximité de l’aéroport d’Auckland pendant 14 jours après leur arrivée.

Ces mesures sont évolutives, et les voyageurs sont invités à consulter les sites internet en anglais du ministère de l’Immigration néo-zélandais et du ministère de la Santé néo-zélandais.

Compte tenu de ces mesures, il est recommandé de différer les déplacements en Nouvelle-Zélande jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, les Français de passage se trouvant actuellement en Nouvelle-Zélande sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France via les liaisons commerciales existantes.

Les autorités néo-zélandaises ont décidé le 12 août le passage au niveau d’alerte 3 de la région d’Auckland (restreignant les déplacements et les rassemblements) et au niveau 2 du reste du pays. Ces dispositions évolutives sont en vigueur jusqu’au 26 août. Veuillez vous conformer aux consignes des autorités locales.

Il est également recommandé de suivre le site internet de l’ambassade de France en Nouvelle-Zélande.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.