Grippe aviaire hautement pathogène A(H5) chez des volailles en Russie Médecine des voyages

Publié le 26 août 2020 à 09h41

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Russie, le Federal Service for Veterinary and Phytosanitary Surveillance , Ministry of Agriculture a notifié le 25 août 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) 3 foyers de grippe aviaire hautement pathogène A(H5) chez des volailles qui ont débuté le 11 août dans l'Oblast d'Omskaya.

  • Un foyer à Novgorodtsevo, dans le district de Krutinsky, parmi 222 volailles dont 168 ont été retrouvées mortes.
  • Un foyer à Sitnikovo, district de Nizhneomsky, parmi 186 volailles sont 55 sont mortes.
  • Un foyer à Novotimopheevka, district de Poltavsky, parmi 135 volailles dont 63 sont mortes.

Des zones de restriction ont été établies et des enquêtes épidémiologiques ont débuté pour connaître l'origine de la contamination. La mise à mort et l'élimination des volailles sont en cours. 

Le diagnostic a été confirmé au Laboratoire vétérinaire d'Omskaya (Laboratoire local) par RT-PCR, et par techniques de biologie moléculaire (RT-PCR et séquençage du génome) à l'Institut fédéral de recherche en santé animale (Laboratoire de référence de l'OIE).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).