Mise à jour des mesures préventives contre la covid 19 à Chypre, voyages déconseillés Médecine des voyages

Publié le 4 sept. 2020 à 16h33

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En raison de la situation de COVID-19, à compter du 28 août, la France passe en catégorie C, il ne sera plus possible pour les personnes en provenance de France d'entrer à Chypre sauf si vous figurez parmi les exceptions déterminées par les autorités chypriotes.

Si vous êtes autorisé à venir à Chypre depuis la France, un test sera requis à l'arrivée (effectué à l'aéroport ou en France moins de 72h avant), suivi d'une période d'isolement à domicile de 14 jours. Le test de dépistage PCR devra être effectué à nouveau deux jours avant la fin de la période de 14 jours.

Dans ce contexte, tout déplacement non essentiel entre la France et Chypre est déconseillé jusqu'à nouvel avis. En conséquence, les personnes ayant prévu un voyage à Chypre prochainement sont invitées à l'annuler ou à le reporter auprès de leur voyagiste ou de compagnie aérienne. Les personnes se trouvant en vacances à Chypre sont invitées à ne pas différer voire à avancer leur retour compte tenu de possible perturbations à venir des liaisons aériennes.

Tous les passagers peuvent être soumis à un test aléatoire à l'arrivée, qui peut concerner le cas échéant un avion entier. Il est recommandé de vérifier auprès de sa compagnie aérienne les conditions et modalités d'embarquement s'agissant des aspects sanitaires.

Par ailleurs, il est à signaler que les vols décollant du nord de l'île en direction de la France (aéroport « d'Ercan », non agréé par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI)) sont considérés comme des vols en provenance de Turquie (escale obligatoire), et dès lors leurs passagers seront soumis aux règles sanitaires applicables à l'entrée depuis ce pays (cf. fiche conseils aux voyageurs Turquie).

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.