Le paludisme menace la ville de Bombay en Inde - Des co-infections avec la covid 19 sont signalées Médecine des voyages

Publié le 14 sept. 2020 à 10h12

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Inde, en plus de la pandémie de covid 19, le paludisme représente une nouvelle menace pour Mumbai (Bombay). Au mois d'août 2020, la Brihanmumbai Municipal Corporation (BMC) a enregistré deux décès par co-infection paludisme-covid 19, dont un dans le sud de Bombay : un homme de 27 ans de G-Northward (bidonville de Dharavi) est décédé le 3 août 2020, 24 heures après son admission dans un hôpital et un autre homme de 40 ans de M-East (Govandi) est décédé le 4 août 2020. 

Alors que la ville a été témoin d'une augmentation des cas de covid 19, elle rapporte également une augmentation des cas de paludisme. Au cours des 8 derniers mois, un total de 3 099 cas de paludisme ont été signalés dans toute la ville, dont près de 70 % dans 5 quartiers du sud de Bombay. 

Source : ProMED.