Mise à jour des mesures préventives contre la covid 19 en Namibie Médecine des voyages

Publié le 16 sept. 2020 à 22h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Namibie, depuis le 1er septembre, l’aéroport international Hosea Kutako est ouvert pour accueillir les voyageurs internationaux.

Jusqu’au 17 septembre inclus :

Les voyageurs arrivant en Namibie doivent présenter à l’embarquement un test COVID-19 négatif de moins de 72h. Ces voyageurs ne seront pas soumis à une quarantaine mais devront effectuer un test PCR le 5ème jour de leur présence sur le territoire namibien. Ils pourront poursuivre leur voyage si le test est négatif. Ceci ne s’applique que pour les personnes entrant sur le territoire namibien avec un visa touriste.

Les voyageurs étrangers entrant sur le territoire namibien avec un visa touriste doivent fournir à leur arrivée le formulaire complété établi par les autorités namibiennes et indiquer aux autorités leur itinéraire complet. Ces voyageurs doivent également avoir une assurance voyage couvrant d’éventuels frais médicaux.

Les personnes résidant en Namibie ou possédant un permis de travail sont toujours soumis à une quarantaine de 7 jours à leur charge dans un établissement agréé par le gouvernement Namibien.

Jusqu’au 17 septembre inclus, le pays est en phase 3 de l’état d’urgence. Un couvre-feu est imposé de 22 heures à 5 heures dans tout le pays et les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.

Excepté pour les voyageurs étrangers possédant un visa touriste, lors de la phase 3 de l’état d’urgence, les déplacements depuis et vers les localités de WindhoekOkahandja et Rehoboth sont restreints aux seules urgences. Toute sortie de ces localités vers le reste du territoire namibien implique une mise en quarantaine, sauf motif dûment autorisé par les autorités namibiennes.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.