Les conditions d'entrée par voie aérienne et maritime renforcées en Guadeloupe pour lutter contre la covid 19 Médecine des voyages

Publié le 25 sept. 2020 à 11h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Guadeloupe, dans la lutte contre la propagation du covid 19, la préfecture et l'agence régionale de santé appellent à la vigilance et à l'application stricte des recommandations sanitaires. Aucun test PCR n'est demandé au départ de la Guadeloupe.

1. Transport aérien

1.1. Entre la Guadeloupe et les Îles du Nord

A compter du lundi 21 septembre 2020 et jusqu'à nouvel ordre, le transport des passagers entre la Guadeloupe et les Îles du Nord est limité à 100 passagers à l'aller et 100 passagers au retour, par jour et par compagnie aérienne : Air Caraïbes et Air Antilles express.

Cette mesure vise à limiter le risque de propagation du virus entre la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

1.2. Entre la Guadeloupe et la Martinique

A compter du vendredi 4 septembre, un contrôle de la température des passagers est réalisé systématiquement avant embarquement dans les deux sens par les compagnies aériennes pour les vols entre la Martinique et la Guadeloupe.

Par ailleurs, le risque de propagation sera également contenu grâce à la diminution d'environ 30 % du trafic inter-îles à partir du mois de septembre, dont l'évolution sera contrôlée par la direction de la sécurité de l'aviation civile Antilles-Guyane.

1.3. Passagers en provenance de l'hexagone

Les voyageurs âgés de plus de 11 ans arrivant en Guadeloupe doivent justifier d'un test PCR négatif réalisé dans les 72 h avant l'embarquement. Ce résultat négatif est un gage de sécurité et de santé publique : il est obligatoire et demandé dès l'enregistrement.

Les passagers doivent également présenter une attestation sur l'honneur qu'ils ne présentent pas de symptômes et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de covid 19 dans les quatorze jours précédant le vol à l'aide de ce formulaire.

2. Transport maritime

Les personnes entrant en Guadeloupe doivent présenter une attestation sur l'honneur qu'ils ne présentent pas de symptômes et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de covid 19 dans les quatorze jours précédant son entrée sur le territoire.

A compter du 10 septembre, un contrôle de la température des passagers à destination de la Martinique sera  réalisé systématiquement avant embarquement par les compagnies maritimes.

Toute personne embarquée à bord d'un navire, qu'il soit à usage personnel ou professionnel ou de formation est tenue au respect des gestes barrière.

Toute personne de 11 ans et plus qui accède ou reste à bord d'un navire ou d'un bateau de transport de passagers porte un masque.

Source : Préfecture de la Région Guadeloupe.