Augmentation des cas COVID-19 en Espagne retour des restrictions de confinement dans les grandes métropoles Médecine des voyages

Publié le 5 oct. 2020 à 14h44

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les responsables de la santé en Espagne signalent une augmentation des cas de COVID-19, ce qui a incité le gouvernement à rétablir les mesures de confinement dans des villes comme Madrid.

Au cours des deux dernières semaines, l'Espagne a enregistré près de 130 000 nouveaux cas, portant le total du pays à 778 607 cas, ce qui en fait l'un des pays les plus durement touchés au monde et le plus grand nombre de cas observés dans un pays européen. À Madrid, 1 586 nouvelles infections ont été signalées le 31 septembre, soit 40 % du total du pays pour cette journée.

Le ministère espagnol de la santé a annoncé mercredi de nouvelles actions coordonnées en matière de santé publique pour faire face à l'augmentation de l'épidémie :

  • Il est établi qu'il est nécessaire de mettre en œuvre de nouvelles mesures dans les villes de plus de 100 000 habitants qui ont une incidence supérieure à 500 cas pour 100 000 personnes au cours des 14 derniers jours, une positivité des tests de diagnostic de l'infection active supérieure à 10 % et qui se trouvent dans des communautés autonomes où l'occupation des lits de réanimation par des patients atteints de Covid-19 est supérieure à 35 %.
  • L'entrée et la sortie des personnes des municipalités touchées seront limitées, sauf pour les déplacements, dûment justifiés, qui se produisent en raison de l'assistance aux centres, services et établissements de santé, du respect des obligations professionnelles, commerciales ou légales, de l'assistance aux centres universitaires, d'enseignement et d'éducation, y compris les écoles d'éducation de la petite enfance, et de l'assistance et des soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes dépendantes, aux personnes handicapées ou aux personnes particulièrement vulnérables, entre autres.

Source : Outbreak News Today.