Détection du coronavirus SARS-CoV-2 chez 3 chats au Chili Médecine des voyages

Publié le 29 oct. 2020 à 15h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Chili, le Servicio AgrÌcola y Ganadero, Ministerio de Agricultura a notifié le 22 octobre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection du coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la covid 19 chez trois chats depuis le 1er mai 2020 à Santiago, province de Santiago, Région métropolitaine de Santiago.

Dans le cadre d'une recherche menée chez des animaux domestiques dans des foyers positifs pour la covid 19, des échantillons ont été prélevés sur trois chats domestiques cinq jours après l'apparition des symptômes chez leurs propriétaires (deux personnes) atteints de covid 19. Après les résultats d'analyses moléculaires, les isolats des propriétaires et des animaux ont été séquencés, ce qui a permis d'établir qu'ils appartenaient à un même groupe génétique.

Lors du suivi et des prélèvements successifs (sécrétions nasales et excréments) effectués chez les animaux, une persistance de l'excrétion virale a été observée pendant 4 jours (chat 1), 7 jours (chat 2) et 16 jours (chat 3). Après cela, le virus est devenu indétectable dans les échantillons prélevés chez ces animaux.

Les analyses de biologie moléculaire (RT-PCR et séquençage viral) ont été réalisées au FAVET (laboratoire privé).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).