Mesures mises en place à Oman contre COVID-19 Médecine des voyages

Publié le 2 nov. 2020 à 16h43

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Oman, les autorités omanaises ont annoncé la reprise des vols internationaux à compter du 1er octobre 2020. A compter de cette date, seuls les ressortissants étrangers, y compris français, titulaires d’une carte de résident valide en Oman, sont autorisés à entrer sur le territoire. La délivrance des visas de tourisme reste suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Les ressortissants français résidant en Oman et qui souhaitent y retourner doivent présenter à l’entrée sur le territoire une attestation d’assurance médicale ainsi qu’un test PCR COVID-19 daté de moins de 96 heures avant l’heure d’entrée. Les autorités omanaises procèdent à un nouveau test PCR à l’arrivée à l’aéroport et imposent une quarantaine de 7 jours à domicile ou dans un hôtel (aux frais des voyageurs). Un nouveau test PCR doit être pratiqué le 8ème jour suivant l’entrée en Oman, après la quarantaine de 7 jours. Le port d’un bracelet électronique et le suivi par une application dédiée pendant la quarantaine (https://tarassud.moh.gov.om/#/login) sont également imposés.

Il est recommandé de respecter les consignes du gouvernement omanais et d’éviter tout déplacement inutile. La propagation du virus en Oman reste en effet préoccupante.
Les mesures adoptées par les autorités locales sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire en Oman et dans des pays tiers, les autorités omanaises sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, les mesures prises.
Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet et les réseaux sociaux de l’ambassade de France à Oman.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.