Foyer de charbon dans un parc national en Ouganda Médecine des voyages

Publié le 12 nov. 2020 à 17h30

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Ouganda, l'Uganda Wildlife Authority a enregistré plus de 150 morts d'animaux dues au charbon (anthrax en anglais) dans le parc national Queen Elizabeth cette année 2020.

La majorité des animaux concernés est constituée d'hippopotames, de buffles, et de cochons de brousse. Au mois d'août 2020 il avait déjà été signalé des décès d'animaux sauvages dans la région à proximité de villages où des cas humains et chez le bétail domestique s'étaient produits (nouvelle n°16239 du 26 août 2020).

Source : ProMED.