Nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N8) chez des volailles au Royaume uni, en Allemagne, en Russie et aux Pays-Bas Médecine des voyages

Publié le 16 nov. 2020 à 16h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume Uni, les autorités sanitaires ont signalé à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) qu'un foyer de grippe aviaire hautement pathogène (GAHP) à virus A(H5N8) avait débuté le 9 novembre dans un élevage de 46 000 poulets de chair (6 450 sont morts)  situé à Hereford en Angleterre (signalement OIE 36558). Le diagnostic a été confirmé par RT-PCR et séquençage du virus par le laboratoire de Weybridge (Laboratoire de référence de l'OIE). Il s'agit du deuxième foyer domestique de GAHP à virus A(H5N8) rapporté en Angleterre cet automne (nouvelle 16617 du 6 novembre sur le site mesvaccins.net).

En Allemagne, le Directorate of Animal Health and Animal Welfare, Federal Ministry of Food and Agriculture a notifié le 13 novembre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N8) le 26 octobre dans un poulailler de 257 volailles (88 poules pondeuse, 46 poulets de chair, 113 canards, et 10 oies) à Rambin, district de Vorpommern-Rügen, Mecklenburg-Vorpommern (signalement OIE 36573)Le 11 novembre 87 cas ont été signalés dont 55 volailles mortes. Les autres ont été abattues. Il s'agit du troisième foyer de GAHP à virus A(H5N8) identifié cette fin d'année en Allemagne et du premier dans la région de Vorpommern-Rügen où le virus A(H5N8) avait été identifié à deux reprises dans chez des oiseaux sauvages le 4 novembre (nouvelle 16638 du 11 novembre). Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national).

En Russie, les autorités sanitaires ont signalés à l'OIE 5 nouveaux foyers de GAHP à virus A(H5N8) survenus dans des élevages de volailles entre le 25 octobre et le 1 novembre 2020 (signalement OIE 36567) :

  • Le foyer 1 a débuté le 25 octobre dans une basse-cour de 44 volailles (35 sont mortes) situé à Yagodny  dans le district de Kondinsky de la région autonome de Khantys-Mansis ;
  • Le foyer 2 a débuté le 26 octobre dans une basse-cour de 32 volailles (toutes sont mortes) situé à Tcheliabinsk dans l'oblast du même nom ;
  • Le foyer 3 a débuté le 28 octobre dans un élevage de 486 volailles (47 sont morte et les autres ont été abattues) situé à Cherki-Grishino (https://ck.utc.city/160032)  dans le district de Buinsky en République du Tatarstan ;
  • Le foyer 4 a débuté le 30 octobre dans un élevage de 175 000 volailles (150 sont mortes et les autres ont été abattues) à Zalesny en république du Tatarstan ;
  • Le foyer 5 a débuté le 1 novembre dans une basse-cour de 72 volailles (35 sont mortes) à Belozerki,  dans l'oblast de Samara.

Tous ces foyers ont été confirmés par RT-PCR par le Federal Centre for Animal Health (Laboratoire de référence de l'OIE). Avec ces derniers signalements, l"épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui a débuté en Russie le 11 août 2020 a touché à ce jour 53 élevages de volailles dans ce pays.

Au Pays-Bas, un troisième foyer de GAHP à virus A(H5N8) qui a débuté le 9 novembre a été signalé à l'OIE (signalement OIE 36566). Il concerne un élevage de 47 102 volailles dont 113 sont mortes situé à Lutjegast  dans la province de Groningen. Un abattage total a été pratiqué. Le diagnostic a été confirmé par laboratoire national Wageningen Bioveterinary Research situé à Lelystad. Il s'agit du troisième élevage touché par ce virus aux Pays-Bas où à ce jour.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).