Un cas humain de grippe aviaire A(H5N1) signalé au Laos Médecine des voyages

Publié le 14 nov. 2020 à 20h43

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Entre le 30 octobre et le 5 novembre 2020, un nouveau cas d'infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H5N1) a été signalé à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la région du Pacifique occidental.

Il s'agit d'une fillette âgée d'un an de la province de Saravane au Laos, qui a été exposée à des volailles domestiques. Elle a développé une toux, de la fièvre et des difficultés respiratoires le 13 octobre. Elle a été hospitalisée du 16 au 19 octobre  et un échantillon a été testé. Tous les contacts familiaux ont été testés négatifs pour la grippe A.

Au 5 novembre 2020, un total de 239 cas d'infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H5N1) ont été signalés dans quatre pays de la région du Pacifique occidental depuis janvier 2003. Parmi ces cas, 134 ont été mortels, ce qui représente un taux de létalité de 56 %. 

Source : World Health Organization, Western Pacific Region.