Foyer de grippe aviaire à virus A(H5) possiblement faiblement pathogène chez des volailles en Italie Médecine des voyages

Publié le 23 nov. 2020 à 15h24

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Italie, le Ministère de la Santé, a notifié le 20 novembre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (signalement 36683) un foyer de grippe aviaire dans la commune de Galliavola, dans la province de Pavie. Il concerne un élevage de 11 219 poules (Gallus gallus) et canards dont 8 étaient malades.

La positivité n'a été confirmée que sur une base sérologique par des tests d'inhibition de l'hémagglutination spécifiques du sous-type H5. Devant le faible nombre de volailles malades et l'absence de mortalité l'hypothèse de grippe aviaire faiblement pathogène à virus A(H5) est évoquée. Une enquête est en cours pour identifier et caractériser la souche responsable de la séroconversion et confirmer la caractère faiblement pathogène de ce foyer d'influenza aviaire.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).