Le point sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène Médecine des voyages

Publié le 7 déc. 2020 à 22h08

Biographie

Médecin biologiste.

Ce bilan fait le point sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogènes (GAHP) signalés depuis le bilan publié le 27 novembre 2020 sur le site mesvaccins.net (nouvelle 16717).

1. Nouveaux foyers d'influenza aviaire à virus A touchant les élevages

1.1. GAHP à virus A(H5N5)

Belgique 

En Belgique, les autorités sanitaires ont notifié le 27 novembre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (signalement 36773) un foyer de GAHP à virus A(H5N5) survenu le 18 novembre dans un élevage avicole de 151 600 poulets de chair de Menin (région Flandres Occidentale). Six-cents poulets sont morts. Un abattage total de l’élevage a été pratiqué. Le diagnostic virologique a été confirmé par le laboratoire Sciensano (laboratoire nationale) par RT-PCR en temps réel et séquençage.

1.2. GAHP à virus A(H5N8)

Allemagne

Un quatrième foyer de GAHP à virus A(H5N8) a été identifié dans la province du Mecklenburg-Vorpommern et signalé à l’OIE le 3 décembre (signalement OIE 36873). Il concerne un élevage de 28 500 (120 étaient malades et 50 sont mortes) de la ville de Larz dans l’arrondissement du Plateau des lacs mecklembourgeois. Les 3 premiers foyers de cet épisode avaient été décrits le 20 novembre (nouvelle 16690). Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national) .

Pays-Bas

Aux Pays-Bas, quatre foyers de GAHP à virus A(H5N8) avaient été signalés à l’OIE depuis le 29 octobre (se référer aux nouvelles 16665 et 16690 des 16 et 20 novembre). Les autorités sanitaires du pays ont signalé à l’OIE le 27 novembre deux foyers supplémentaires concernant des élevages de volailles ce qui porte à 6 le nombre d’élevages avicoles touchés par ce virus depuis octobre 2020 (signalement OIE 36710). Le premier foyer concernait un élevage de 89 366 volailles (2055 malades et 236 mortes) situé à Witmarsum en Frise. Le second foyer concernait un élevage de 120 242 oiseaux (2050 malades et 100 morts) situé dans le village de Hekendorp dans la province d’Utrecht. Un abattage total a été pratiqué dans ces deux élevages. Le diagnostic a été confirmé par le laboratoire national Wageningen Bioveterinary Research de Lelystad.

Pologne

En Pologne, les autorités sanitaires ont notifié le 3 décembre 2020 à l’OIE (signalement OIE 36857)  la détection d'un foyer de GAHP à virus A(H5N8) dans un élevage de 117 108 dindes de chair dans le village de Nakory, commune rurale de Suchozebry, district de Siedlecki, dans la voïvodie de Mazowieckie. Le 1er décembre 18 278 dindes ont été trouvées malades dont 1 703 mortes. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut national de recherche vétérinaire (Laboratoire national).

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, au 26 novembre, on dénombrait 4 foyers de GAHP à virus A(H5N8) chez des oiseaux domestiques (se référer à la nouvelle 16717 du 27 novembre). Le 3 décembre, les autorités sanitaire du royaume ont signalé à l’OIE deux « nouveaux » foyers (signalement OIE 36598).

Le premier foyer a été identifié le 18 novembre près de Melton Mowbray, dans le Leicestershire. Il avait été cité dans la nouvelle 16717, mais le signalement fait à l’OIE apporte des informations complémentaires. Ce foyer était constitué de 96 volailles (47 poulets, 17 canards, 8 oies, 4 pintades et 20 dindes) et d'oiseaux captifs (un cygne noir, un ara bleu et or, 12 perruches, 7 canaris, 18 pinsons-zèbres, un ara de Hahn, 2 perruches, 6 paons, 3 faisans argentés, 15 cailles peintes japonaises, 5 cailles blanches Bob, 2 émeus et 2 cockatiels). Trente-sept volailles sont mortes ; les autres oiseaux ont été abattues.

Le second foyer qui constitue donc le cinquième foyer domestique de GAHP à virus A(H5N8) concerne un élevage d'engraissement de 10 500 dindes (4758 mortes) identifié le 26 novembre à Northallerton dans le district d'Hambleton du Yorkshire du Nord. L’ensemble de l’élevage a été abattu.

Le diagnostic virologique a été confirmé par RT-PCR et séquençage par le laboratoire de Weybridge (OIE Reference Laboratory).

République de Corée

En République de Corée, les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE le 30 novembre (signalement OIE 36807) son premier foyer domestique à GAHP à virus A(H5N8). Ce foyer a été identifié le 26 novembre dans un élevage de 19 000 canards dont un était malade. Un abattage total a été pratiqué. Cet élevage était situé dans le canton de Girin de la ville de Jeogupn (province de Jeolla du Nord). Le diagnostic virologique a été confirmé par l'Animal and Plant Quarantine Agency (laboratoire national) par RT-PCR.

2. Nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène touchant les oiseaux sauvages

2.1. Virus H5N5

Allemagne

L’épisode de GAHP à virus A(H5N5) qui avait débuté le 3 novembre dans la province de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. (voir nouvelles 16627 et 16638 des 7 et 11novembre) se poursuit. L’OIE a été informée le 27 novembre (signalement OIE 36793) de la découverte le 12 novembre de 3 oiseaux morts (un Accipitridae, un Laridae et un Anserinae) dans l’ arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen, qui ont été détectés positifs pour le virus A(H5N5).

Pays-Bas

Les autorités sanitaires du Pays-Bas ont signalé le 27 novembre à l’OIE (signalement OIE 36786) que deux oies des moissons (Anser fabalis) retrouvées mortes le 7 novembre dans une zone humide de Woudrichem dans le Brabant Septentrional, avaient été diagnostiquées comme infectées par le virus A(H5N5) le 18 novembre par le Wageningen Bioveterinary Research de Lelystad (laboratoire national). Il s’agit du premier isolement de ce type de virus aux Pays-Bas cette année. Les diagnostics ont été confirmés par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national).

2.2. GAHP à virus A(H5N8)

Allemagne

En Allemagne, les autorités sanitaires ont fait le 27 novembre plusieurs signalements "immédiats" à l’OIE rendant compte de plusieurs nouveaux épisodes de GAHP à virus A(H5N8) chez des oiseaux sauvages :

  • le 13 novembre (signalement OIE 36799), un Anatidae d’espèce non précisée découvert mort dans l’arrondissement de Saxe du Nord (état de Saxe) était infecté par le virus A(H5N8)
  • le 16 novembre (signalement OIE 36788), deux Anserinae d’espèce non précisée découverts morts dans la ville de Brême étaient infectés par le virus A(H5N8)
  • le 19 novembre (signalement OIE 36780), un Anserinae d’espèce non précisée découvert mort à Oldenbourg en Basse Saxe était infecté par le virus A(H5N8)
  • le 20 novembre (signalement OIE 36782), un Anserinae d’espèce non précisée trouvé mort à Berlin était infecté par le virus A(H5N8).

Par ailleurs des nouveaux foyers ont été découverts dans des épisodes déjà connus.

Dans la province de Brandebourg, un premier cas de GAHP avait été rapporté en Allemagne (nouvelle 16388 du 11 novembre). Le 27 novembre, l’OIE a été informée (signalement OIE 36784) de la découverte de deux oiseaux morts (un Anserinae et un Accipitridae d’espèces non précisées) dans l'arrondissement de Prignitz le 13 novembre. Le virus A(H5N8) a été détecté chez ces oiseaux.

Dans la province de Schleswig-Holstein, .deux nouveaux signalements de GAHP à virus A(H5N8) ont été fait à l’OIE les 6 et 27 novembre (signalements OIE 36466 et 36801). Ils concernent : un Anserinae trouvé mort à Elpersbüttel le 3 novembre, un Anatidae et 2 Laridae trouvés morts à Dithmarschen le 9 novembre et un Anserinae trouvé mort dans l'arrondissement de Segeberg le 20 novembre. Les espèces n’ont pas été précisées. Le premier foyer ce cet épisode a été rapporté dans la nouvelle 16638 du 11 novembre.

Dans la province de Basse Saxe, un troisième épisode de GAHP à virus A(H5N8) a été signalé à l’OIE (signalement OIE 36777) le 27 novembre. Il concerne un Anserinae (espèce non précisée) trouvé mort le 9 novembre à Vechta. Les premiers épisodes ont été rapportés dans les nouvelles 16638 du 11 novembre et 16690 du 20 novembre).

A Hambourg, un troisième épisode de GAHP a été signal à l’OIE (signalement OIE 36682) le 27 novembre. Il concerne 4 Laridae, 3  Anserinae et un cygne trouvés morts dans la ville de  Hambourg. Les premiers épisodes avaient été rapportés dans les nouvelles 16600 du 3 novembre et 16638 du 11 novembre.

Dans la province du Mecklenburg-Vorpommern, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 4 novembre se poursuit (se référer à la nouvelle 16638 du 11 novembre). Le 27 novembre, trois nouveaux épisodes ont été signalés à l’OIE (signalement OIE 36795). Ils concernent :

En Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 12 novembre (voir nouvelle 16690 du 20 novembre) se poursuit. Les autorités sanitaires ont déclaré à l’OIE le 27 novembre (signalement OIE 36798) que le virus avait été détecté chez un Anserinae trouvé mort le 12 novembre dans la ville de Clèves.

Les diagnostics ont été confirmés par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national)

Belgique

En Belgique, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 4 novembre en Flandre-Occidentale (voir nouvelle 16717 du 27 novembre) se poursuit. 

Le 27 novembre les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE (signalement OIE 36776)  la détection du virus A(H5N8) chez une oie à bec court (Anser brachyrhynchus) trouvée morte à Ostende le 18 novembre.

Le 4 décembre (signalement OIE 36880) 4 cas supplémentaires ont été signalés. Ils concernaient :

Les diagnostics virologiques ont été confirmés par le laboratoire Sciensano (laboratoire nationale).

Chine

En Chine, le Ministry of Agriculture and Rural Affairs a notifié le 29 novembre à l'OIE (signalement OIE 36804) 2 cas de GAHP à virus A(H5N8) chez deux Cygnes tuberculés (Cygnus olor) découverts morts le 19 novembre parmi une population de 4000 cygnes au Site des cygnes situé dans le canton de Zhangcun du district de Pinglu de la préfecture de Yuncheng (province du Shanxi). Le diagnostic a été confirmé par isolement viral et technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) au Laboratoire national de référence pour la grippe aviaire de Harbin (Laboratoire de référence de l’OIE).

Espagne

En Espagne, les autorités sanitaires ont signal à l’OIE le 27 novembre (signalement OIE 36768) un cas de GAHP à virus A(H5N8) chez un faucon pèlerin (Falco peregrinus) identifié le 19 novembre. Ce rapace trouvé malade  dans le parc naturel des marais de Santoña, Victoria et Joyel en Cantabrie a été euthanasié. Le diagnostic virologique a été fait par le Central Veterinary Laboratory d’Algete (Laboratoire National).

France

Episode 1

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a déclaré à l’OIE le 16 novembre (signalement 36597) un foyer de GAHP à virus A(H5N8) identifié à Lucciana (Haute Corse) (voire la nouvelle 16680 17 novembre). Le 7 novembre, des volailles de l'animalerie d'un magasin de jardinage présentaient des signes cliniques suggérant la présence de la grippe aviaire. Il y avait 575 spécimens de diverses espèces (tant pour la reproduction que pour l'ornement) dont 107 étaient morts. Tous les oiseaux ont été euthanasiés et l’animalerie a été fermée.

Le 23 novembre, un second signalement en lien avec ce premier foyer a été fait à l’OIE (signalement OIE 36743). Sept foyers supplémentaires de GAHP à virus A(H5N8) ont été identifiés.

  • Deux foyers concernaient les sections animaleries de deux jardineries d’Ajaccio, (Corse du Sud) (70 oiseaux dont 13 morts) et de Saint Cyr l’Ecole (Yvelines) (205 oiseaux dont 3 morts). Respectivement les 12 et les 13 novembre, des oiseaux d'ornement et de reproduction de ces animaleries ont montré des signes cliniques suggérant la présence de GAHP. Certains des oiseaux provenaient du même fournisseur que celui de l'épidémie de Lucciana. Tous les oiseaux ont été euthanasiés.
  • Cinq foyers supplémentaires ont été identifiés en Haute Corse dans des basse-cours de particuliers qui comprenaient des oiseaux achetés au magasin de jardinage de l'épidémie à Lucciana. Tous les oiseaux de ces basse-cours ont été euthanasiés sans attendre la confirmation officielle du laboratoire national de référence. Ces foyers étaient localisés à Biguglia (203 oiseaux dont 77 morts), Focicchia (70 oiseaux dont 53 morts), Muro (40 oiseaux dont 3 morts), Bisinghi (70 oiseaux dont 13 morts) et Aregno (35 oiseaux dont 3 malades sans mortalité).

Le diagnostic virologique a été confirmé par RT-PCR par le laboratoire national de l’Anses - Ploufragan-Plouzané-Niort, Ploufragan.

Le 3 décembre, le Ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture a fourni dans un communiqué des informations complémentaires sur cet épisode. Le même virus H5N8 étant en cause en Corse et dans les Yvelines, les investigations se sont orientées vers les fournisseurs de ces trois animaleries. Les enquêtes de traçabilité et les analyses réalisées ont conduit à l’identification d’une source commune de contamination chez un particulier du département du Nord ayant vendu des oies au négociant qui a approvisionné début novembre les animaleries de Corse et des Yvelines.
Toutes les mesures sanitaires ont été prises chez ce particulier comme chez le négociant pour éliminer tout risque de diffusion du virus. Des visites sanitaires et des prélèvements ont été diligentés dans les élevages situés dans un rayon de 10 kms autour de l'habitation du particulier. Tous les résultats d’analyse se sont révélés négatifs à l’Influenza aviaire. La surveillance renforcée de la faune sauvage dans cette zone par l’Office français de la biodiversité (OFB) n’a par ailleurs pas révélé de mortalités anormales. Tous les prélèvements effectués dans les autres animaleries livrées par le même négociant ont donné des résultats négatifs

Episode 2

En France, la Direction générale de l'alimentation, Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a notifié le 2 décembre à l'OIE (signalement 36845) un cas de GAHP à virus A(H5N8) chez une oie bernache cravant (Branta bernicla) trouvée morte le 23 novembre à Riantec, Morbihan, dans le cadre de la surveillance de la faune sauvage par le réseau SAGIR (Office français de la biodiversité et Fédération nationale des chasseurs). La commune est située dans une zone humide, définie à risque particulier vis-à-vis de la grippe aviaire en lien avec les couloirs de migration. Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel et séquençage du gène) pat l'Anses - Laboratoire Ploufragan-Plouzanet-Niort, Site de Ploufragan (Laboratoire national). Les analyses de séquençage démontrent que le virus est étroitement apparenté aux séquences des virus H5 hautement pathogènes de clade 2.3.4.4b circulant ces dernières semaines en Russie, en Europe du Nord et en France.

Iran

En Iran, l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui a débuté le 19 novembre (nouvelle 16717) se poursuit. Les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE le 29 novembre (signalement OIE 36810) la détection du virus A(H5N8) chez deux cygnes chanteurs (Cygnus cygnus) trouvés morts le 25 novembre dans la réserve de Mil-Mughan située au nord de la province d’Ardabil, à la frontière avec l’Azerbaïdjan. Le diagnostic virologique a été confirmé par RT-PCR en temps réel par le Central Veterinary Laboratory of Iran Veterinary Organization.

Norvège

Les autorités sanitaires de Norvège ont signalé le 30 novembre à l’OIE (signalement 36811) avoir détecté le virus A(H5N8) chez une oie à bec court (Anser brachyrhynchus) trouvée morte le 22 novembre dans la commune de Sirdal (compté de Rogaland). Le diagnostic virologique a été confirmé par RT-PCR par le Norwegian Veterinary Institute.C'est la première fois que la GAHP  est détectée en Norvège.

Pays-Bas

Au Pays-Bas l’épisode de GAHP à virus A(H5N8) qui avait débuté le 23 octobre dans la province d’Utrecht se poursuit. Les autorités sanitaires ont signalé à l’OIE le 27 novembre (signalement OIE 36779) 11 nouveaux foyers détectés entre le 3 et le 24 novembre. Les oiseaux concernés étaient : 20 bernaches nonnettes (Branta leucopsis) trouvées mortes, 7 cygnes tuberculés (Cygnus olor) trouvés morts, 3 buses variables (Buteo buteo) trouvées mortes, 4 canards musqués (Cairina moschata) trouvés morts, 24 Phasianidae (11 morts les oiseaux restant ayant été euthanasiés). Les régions touchés étaient les suivantes : province de la Frise (villes de Workum et de Grou, villages de Landerum, de Wons, de Witmarsum), province de la Hollande Méridionale (commune de Zoeterwoude), province d'Utrecht (Utrecht,Oudewater), province de Hollande Septentrionale (Purmerend), province du Brabant Septentrional (village de Oud Gastel), province du Zeeland (Zeeland). Les diagnostics ont été confirmés par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national).

République de Corée

La République de Corée avait identifié 4 foyers de GAHP à virus A(H5N8) depuis le 21 octobre (se référer à la nouvelle 16717 du 27 novembre). Le 28 novembre les autorités sanitaires ont signalés 3 foyers supplémentaires où le virus A(H5N8) avait été identifié par RT-PCR (National Institute of Wild Animal Diseases (National laboratory) dans les fèces  d’oiseaux prélevées dans la cadre de la surveillance de l’influenza aviaire (signalement OIE 36803). Il s’agissait de prélèvements faits :  

Suède

En Suède, les autorités sanitaires ont signalé le 27 novembre à l’OIE (signalement 36791) deux cas de GAHP à virus A(H5N8) chez des oiseaux sauvages. Le premier cas concernait un faucon pèlerin (Falco peregrinus). L'oiseau est entré en collision avec un vélo à Lund en Scanie. Il a été soigné mais est mort la nuit suivante le 6 novembre. Le second cas concerne une bernache nonnette (Branta leucopsis) trouvée malade dans la même ville le12 novembre. Elle a été euthanasiée. Ces deux oiseaux ont été envoyés  au National Veterinary Institute qui a fait le diagnostic d’infection à virus A(H5N8) par RT-PCR et séquençage.

2.3. Virus A(H5)

Italie

En Italie, deux premiers foyers de GAHP à virus A(H5) avaient été signalés  le 21 novembre (nouvelle 16717 du 27 novembre). Le 27 novembre les autorités sanitaires italiennes ont signalé à l’OIE (signalement OIE 36796) un nouveau foyer de GAHP à virus A(H5). Le 26 novembre 2020, un virus A(H5) a été mis détecté par RT-PCR chez 8 canards siffleurs (Mareca penelope) tués lors d'activités de chasse le 21 novembre 2020 sur le site de la vallée de Drago Jesolo (région de Vénétie). Le diagnostic virologique a été fait par le Experimental Zooprophylactic Institute of the Venezie - Padova (Laboratoire National)

Source : Organisation mondiale de la santé animale