Cas de grippe aviaire hautement pathogène A(H5) détecté chez un oiseau sauvage à Taïwan Médecine des voyages

Publié le 3 jan. 2021 à 16h33

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Taïwan, le Bureau of Animal and Plant Health Inspection and Quarantine, Council of Agriculture a notifié le 31 décembre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) un cas de grippe aviaire hautement pathogène A(H5) découvert le 15 décembre dans le canton rural de Dongshi, comté de Chiayi. Un canard pillet (Anas acuta) dans le Parc forestier de la zone humide d'Aogu a été prélevé par l'Université nationale des sciences et de la technologie de Pingtung.

Afin d'éviter que le foyer ne se propage, une zone de surveillance de 3 km de rayon est imposée autour de l'endroit où l'oiseau a été ramassé. L'Autorité locale d'inspection des maladies animales (LADIA) a mené une enquête clinique et a confirmé qu'il n'y a pas d'élevages de volailles dans un rayon de 3 km autour de ce lieu.

Le diagnostic a été confirmé par biologie moléculaire (séquençage du gène) par l'Institut de recherche en santé animale (Laboratoire national).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).