États-Unis : des loutres testées positives pour le SRAS-CoV-2 à l'aquarium d'Atlanta Médecine des voyages

Publié le 19 avr. 2021 à 13h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis le Georgia Aquarium d'Atlanta en Géorgie a annoncé que les loutres asiatiques à petites griffes de l'aquarium ont été testées positives au SRAS-CoV-2. Les loutres ont commencé à présenter de légers symptômes respiratoires, notamment des éternuements, un écoulement nasal, une légère léthargie et de la toux.

Malgré le respect de tous les protocoles de santé et de sécurité recommandés, on soupçonne que les loutres ont pu contracter l'infection auprès d'un membre du personnel asymptomatique. Par excès de prudence, tous les membres du personnel qui ont été en contact avec les loutres ont été testés. Le risque de transmission de l'animal à l'homme est très faible. Les loutres asiatiques à petites griffes de l'Aquarium n'ont pas de contact direct avec les visiteurs et ont toujours été placées derrière des barrières acryliques qui les séparent des visiteurs. 

Source : Outbreak News Today.