La Chine signale deux nouveaux cas humains de grippe aviaire à virus A(H9N2) Médecine des voyages

Publié le 25 avr. 2021 à 13h21

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Deux nouveaux cas humains de grippe aviaire à virus A(H9N2) ont été signalés en Chine, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Le premier cas concerne un garçon de 10 ans originaire de Sanming, dans la province de Fujian. L'enfant a eu un début d'infection le 28 janvier 2020 et n'a été signalé que le 16 avril 2021.
Le deuxième cas est une fillette de deux ans de Shiyan, dans la province de Hubei, dont la maladie est apparue le 7 février 2021.
Les deux cas ont été légèrement malades et se sont rétablis. Le cas de la province de Hubei a été exposé à des volailles de basse-cour, tandis qu'aucun antécédent d'exposition n'a été signalé pour le cas de la province de Fujian. Jusqu'à présent, aucun regroupement familial n'a été signalé.

Dans la plupart des cas humains de grippe aviaire H9N2, les symptômes associés à la maladie sont modérés et il n'y a aucune preuve de transmission interhumaine du virus. Les virus A(H9N2) sont enzootiques dans les populations de volailles de certaines régions d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient. La plupart des cas humains sont exposés au virus A(H9N2) par contact avec des volailles infectées ou des environnements contaminés.

À ce jour, 12 cas d'influenza aviaire A(H9N2) ont été signalés dans la région OMS du Pacifique occidental en 2021. Un total de 53 cas d'infection humaine par la grippe aviaire A(H9N2) ont été signalés dans cette région depuis décembre 2015, principalement en provenance de Chine.

Source : Outbreak News Today.