Deux cas de transmission du SARS-CoV-2 de l'homme au chat au Royaume-Uni Médecine des voyages

Publié le 26 avr. 2021 à 18h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, dans l'étude, dirigée par le Medical Research Council (MRC)-University de Glasgow et publiée aujourd'hui dans le Veterinary Record, les chercheurs décrivent deux cas de transmission du SARS-CoV-2 d'homme à chat, découverts dans le cadre d'un programme de dépistage du COVID-19 dans la population féline au Royaume-Uni.

Les chats, tous deux de races différentes, provenaient de deux foyers distincts et présentaient des signes respiratoires légers à sévères. Les chercheurs du Centre de recherche sur les virus (CVR) du MRC-University de Glasgow, en partenariat avec le Service de diagnostic vétérinaire de l'École de médecine vétérinaire de l'Université, pensent que les deux chats ont été infectés par leurs propriétaires, qui présentaient également des symptômes de COVID-19 avant que les chats ne tombent malades.

Sources : Outbreak News Today ; Glasgow University.