Cas de grippe aviaire en Egypte Médecine des voyages

Publié le 10 août 2011 à 21h14

Biographie

- Assistant de biologie médicale et au service des urgences de l'HIA Bégin, à Saint-Mandé
- Spécialiste des envenimations, auteur de plusieurs publications scientifiques sur ce sujet, et co-auteur du livre intitulé "aspects cliniques et thérapeutiques des envenimations graves" (Urgence Pratique publications).

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération de l’industrie pharmaceutique
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins
- Déclaration mise à jour le 31/08/2014

En Egypte, le ministère  de la Santé a déclaré un nouveau cas d'infection humaine à virus grippal aviaire (H5N1). Il s'agit d'une fillette de 6 ans, vivant dans le district de Damanhour, gouvernat de El Behira. Le tableau a débuté le 12 juillet 2011. La patiente a bénéficié d'un traitement par oseltamivir et a quitté l'hôpital le 30 juillet. L'enquête épidémiologique a retrouvé une exposition à des volailles porteuses du virus (H5N1). Le diagnostic virologique a été confirmé par le laboratoire central égyptien de la santé publique, un des centres nationaux du réseau mondial OMS de surveillance de la grippe. Sur les 151 cas confirmés jusqu'ici en Egypte, 52 ont été mortels.

Source : Organisation Mondiale de la Santé.