Le Grand Prix de Formule 1 d'Azerbaïdjan 2021 ne sera accessible qu'aux participants pour cause de pandémie Médecine des voyages

Publié le 2 mai 2021 à 16h55

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Grand Prix de Formule 1 d'Azerbaïdjan 2021 se tiendra à Bakou du 3 au 6 juin, mais le grand public n'y assistera pas en raison de l'état actuel de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Il sera mis en œuvre un plan simplifié d'octroi de visas, dans la période du 01/05 au 15/06, à délivrer dans les aéroports d'arrivée, en faveur des étrangers ou apatrides qui viendront dans le pays afin de participer au processus de préparation et de réalisation de ce grand événement international.

À cette fin, pour procéder à l'embarquement et obtenir le visa à l'aéroport d'arrivée, le participant doit présenter aux autorités migratoires l'un des documents suivants :

  • carte d'accréditation délivrée par "Formula One Management Limited et la Fédération internationale de l'automobile", qui sont les organisateurs internationaux des courses de Formule 1, confirmant l'accréditation conformément aux règles applicables ;
  • une carte d'accréditation délivrée par la "Baku City Circuit Operating Company" confirmant l'accréditation.
Le régime spécial de quarantaine reste en vigueur jusqu'au 01/06, et le passager se rendant en Azerbaïdjan doit présenter, à l'embarquement et à l'atterrissage, un certificat négatif (PCR) de Covid-19, de préférence avec QR-CODE, effectué dans les dernières 48 heures.

 

 

Source : Governo federal Brasil, Portal Consular, Ministério dos Relações Exteriores.