Le point sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5) identifiés dans les élevages de volailles depuis le 26 avril 2021 Médecine des voyages

Publié le 4 mai 2021 à 08h16

Biographie

Médecin biologiste.

Ce bilan fait le point au 4 mai 2021 sur les nouveaux foyers de grippe aviaire hautement pathogènes (GAHP) à virus A(H5) signalés dans les élevages de volailles depuis le bilan publié le 26 avril 2021 (nouvelle 17345). Il repose essentiellement sur les signalements faits à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Ces derniers jours, 3 pays ont rapporté l'existence de foyers de GAHP à virus A(H5) : un virus A(H5N8) a été identifié en Allemagne ; un virus A(H5N1) a été identifié au Mali ; un virus A(H5) a été identifié en Afrique du Sud. Parmi les éléments notables ont retient l’important épisode constitué de 35 foyers de GAHP à virus A(H5N8) signalé par les autorités sanitaires allemandes.

1. Europe

Allemagne

En Allemagne, un nouvel épisode de GAHP à virus A(H5N8) a été signalé à l’OIE le 12 avril 2021 (signalement 32543) dans le cadre d’un signalement immédiat. Cet épisode est constitué de 35 foyers identifiés entre le 22 mars et le 1 avril 2021 dans la région du Baden-Württemberg.

Il s’agit de :

  • 24 élevages de poules pondeuses de petite taille (7 à 180 poules par élevage) représentant un total de 731 poules dont 181 sont mortes ;
  • 4 élevages de poulets de petite taille (5 à 21 poulets par élevage) représentant un total de 49 poulets dont 27 sont morts ;
  • 7 élevages mixtes constitués de 14 à 347 volailles et représentant au total 666 oiseaux donc 144 sont morts
    • Un élevage de 32 volailles associant 31 poulets et une dinde
    • Un élevage de 32 volailles associant 29 poulets et 3 cailles
    • Un élevage de 22 volailles associant 20 poules pondeuses et 2 oies
    • Un élevage de 14 volailles associant 12 poulets et 2 oies
    • Un élevage de 78 volailles associant 55 poulets et 23 cailles
    • Un élevage de 347 volailles associant 340 poules pondeuses, 5 canards et 2 oies
    • Un élevage de 141 volailles associant 137 poules pondeuses et 4 poulets d'engraissement.

Ces élevages étaient localisés dans les arrondissements de Breisgau-Hochschwarzwald (11 élevages de poules pondeuses), Schwarzwald-Baar-Kreis  (6 élevages  de poules pondeuses), Ravensburg (4 élevages, 3 de poulets et un mixte), Freiburg im Breisgau (4 élevages, un de poules pondeuses et 3 élevages mixtes), Waldshut (4 élevages, 2 de poules pondeuses, un de poulets et un mixte), Lörrach (3 élevages de poules pondeuses), Rems-Murr-Kreis (un élevage mixte), Böblingen (un élevage) et Ludwigsburg (un élevage de poules pondeuses).

Au total cet épisode a touché à ce jour 1 446 volailles dont 352 sont mortes, les volailles survivantes ayant été euthanasiées. Les diagnostics virologiques ont été confirmés par le Friedrich-Loeffler-Institut.

2. Afrique

2.1. Afrique du Sud

En Afrique du Sud, l’épisode de GAHP à virus A(H5) identifié le 9 avril (voir la nouvelle 17316) se poursuit avec le signalement à l'OIE le 28  avril 2021 (signalement 32548) de deux nouveaux foyers.

Un foyer a été identifié le 4 mars dans la municipalité métropolitaine de la ville de Tshwane dans la province du Gauteng dans un élevage de 16 765 volailles d’espèce non précisée dont 326 étaient morts.

Un foyer a été identifié le 9 avril dans le district de Dr Kenneth Kaunda dans la province du Nord Ouest dans un élevage de 7 000 volailles d’espèce non précisée dont 6 000 étaient mortes.

2.2. Mali

Au Mali, les autorités sanitaires ont notifié à l'OIE le 30 avril 2021 un nouvel épisode de GAHP à virus A(H5N1) (signalement 32698). Un premier épisode impliquant le même type de virus avait été signalé le 15 avril (voir nouvelle 17316).

Ce nouvel épisode est constitué à ce jour d’un unique foyer identifié le 9 avril 2021 dans un élevage de 80 050 poules pondeuses dont 64 040 ont été trouvées mortes. Il est localisé dans une ferme avicole de Marakaforo, dans la commune de Kalban-Coro située dans le cercle de Kati (région de Koulikoro).

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) au Laboratoire vétérinaire central de Bamako (Laboratoire national). Les volailles survivantes ont été euthanasiées.

3. Asie : 

Pas de nouveau foyer signalé.

Source : Organisation mondiale de la santé animale