Deux cas de méningite à Méningocoque B signalés en Australie Médecine des voyages

Publié le 31 mai 2021 à 18h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Australie, les autorités sanitaires de Nouvelle-Galles du Sud ont rapporté 2 cas confirmés de méningococcie à Sydney au cours de la semaine 21 de 2021 (du 24 au 30 mai 2021), suscitant la crainte d'une véritable épidémie. 

Les patients sont 2 lycéens du même club sportif de la zone administrative du Conseil de Manly sur les plages du nord de la ville. Deux de leurs coéquipiers attendent les résultats des tests. Les deux cas confirmés ont bien répondu à leur traitement. Il a été confirmé que l'un des cas était infecté par une souche de Neisseria meningitidis de type B, tandis que l'autre n'a pas encore été déterminé.

En Australie, le Programme national de vaccination prévoit une vaccination contre les sérotypes A, C, W, et Y à 12 mois et entre 14 et 16 ans, mais pas la vaccination contre le sérotype B. 

Les infections invasives à méningocoques :

Les infections invasives à méningocoque sont dues à plusieurs types de méningocoques, dont le méningocoque B. Il s'agit d'infections graves responsables de méningites ou de septicémies. Véritable urgence médicale, l'infection invasive à méningocoque peut se manifester par une fièvre élevée, un purpura fulminans et un état de choc pouvant conduire au décès du patient.

Source : ProMED.