Conditions d’entrée sur le territoire marocain en raison de la pandémie de Covid-19 Médecine des voyages

Publié le 14 juil. 2021 à 03h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En raison de la pandémie de Covid-19 l'état d'urgence sanitaire est en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020 et est prolongé tous les mois depuis cette date. Dans le cadre de l'état d'urgence, les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont fermées.
Les autorités marocaines ont annoncé la reprise progressive des vols à compter du 15 juin 2021 selon une classification des pays en deux listes (A et B).

Les passagers en provenance des pays de la liste B, dont la France à compter du 13 juillet 2021 à 23h59, devront :

  • présenter un certificat de vaccination complet (la deuxième dose devant avoir été administrée plus de deux semaines avant la date du voyage) et un test PCR négatif de moins de 48 heures ;
  • les personnes non vaccinées ou n'ayant reçu qu'une dose devront présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures avant la date d'entrée sur le territoire marocain et se soumettre à une quarantaine contrôlée de 10 jours une fois sur place.

Les passagers en provenance des pays de la liste A devront présenter à l'embarquement un certificat de vaccination complet. A défaut d'être vaccinés, les passagers en provenance des pays de la liste A devront présenter à l'embarquement un test PCR négatif de moins de 72 heures avant la date d'entrée sur le territoire marocain.

Les liaisons maritimes entre la France et le Maroc sont rétablies dans le cadre de l'opération « Marhaba 2021 ». Un test PCR est obligatoire pour embarquer. Un second test PCR sera effectué à bord des ferries.

Les frontières terrestres restent fermées. Aucun franchissement n'est possible, dans les deux sens. Cela concerne notamment les points de passage frontaliers avec Ceuta et Melilla, ainsi qu'avec la Mauritanie (Guerguerat).

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.