Dégradation de la situation de Covid-19 en Guadeloupe Médecine des voyages

Publié le 4 août 2021 à 14h13

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Guadeloupe, la situation de Covid-19 s'est dégradée très fortement passant de 1 764 cas au 30 juillet à 3 123 cas au 1er aout 2021. C'est quasiment un doublement du nombre de cas qui est observé en 2 jours. Pour rappel à la semaine 28 il y avait  297 cas recensés.

  • Le taux de positivité est de 17,6% avec 17 698 personnes testées. 
  • Le taux d'incidence est de 828,6/100 000 versus 287,1/100 000 habitants la semaine dernière. 
  • Quatre nouveaux clusters ont été validés ce samedi 31 juillet (1 en établissement médico-social et 3 en milieux professionnels), portant ainsi à 15 les nouveaux clusters de la semaine 30 et à 26 le nombre de clusters en cours de suivi en Guadeloupe et dans les Îles du Nord.

Cette croissance exponentielle des cas a des répercussions importantes sur le système hospitalier. Le nombre de passages aux urgences a doublé passant en l'espace de quelques jours de 15 à plus de 30 par jour.

Les îles du Nord voient aussi la multiplication de leurs cas et le besoin de prise en charge hospitalière et en réanimation.

Le couvre-feu est en vigueur depuis le 30 juillet 2021 et un confinement a été mis en place pour les 3 prochaines semaines. Dès le 4 août le couvre-feu est en vigueur en Guadeloupe de 20 heures jusque 5 heures du matin ; dès le 5 août, les déplacements hors du domicile en journée seront restreints. Tout déplacement à l'intérieur d'un rayon de 10 kilomètres autour du domicile sera possible, aux fins de promenade ou d'activité sportive individuelle, en conservant sur soi un justificatif de domicile. 

La vaccination est à ce jour un outil majeur de lutte pour protéger les plus fragiles et pour limiter la circulation épidémique au sein de la population guadeloupéenne qui est actuellement peu vaccinée.

Source : Agence Régionale de Santé de la Guadeloupe.