Point sur la grippe aviaire A(H5N1) en 2011

medecinedesvoyages.net

Suite aux enquêtes résultant de la collaboration entre l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Union Européenne, la Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) et les Gouvernements des pays concernés, un récapitulatif des surveillances épidémiologiques de la grippe aviaire, hautement pathogène, a été effectué dans les pays considérés comme endémiques pour la maladie.

En Afrique , il s'agit notamment, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, de Djibouti, de l'Egypte, du Ghana, du Niger, du Nigéria, de l'Afrique du Sud, du Soudan et du Togo. Ces investigations ont révélé, sur la base des données officielles que, seul un pays, l'Egypte, a connu la maladie au cours de l'année 2011, du moins jusqu'au mois de juin. En Egypte, au total 45 cas de grippe aviaire ont été rapportés dans 10 gouvernerats en l'occurrence : Behera (4 cas), Dakahila (4 cas), Damiyatta (10 cas), Fayoum (2 cas), Gharbia (3 cas), Giza (6 cas), Qualioubia (6 cas), Menoufia (7 cas), Minya (2 cas) et Sharqia (1 cas). Plus de 2.819 oiseaux sont morts de la maladie ou ont été tués.

En Asie , la FAO indique qu'une forme hautement pathogène de la grippe A(H5N1), avec la possibilité d'une souche mutante, se répand en Asie avec des risques imprévisibles pour la santé humaine. Le Cambodge, la Chine, la Mongolie, le Népal et le Viêt Nam sont atteints.

En Europe , la grippe A(H5N1) a été signalée en Bulgarie, en Roumanie et dans les Territoires palestiniens.

Source : Promed.