Cas humains de charbon signalés dans le Shandong en Chine Médecine des voyages

Publié le 3 sept. 2021 à 17h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) de Chine a enregistré 2 cas humains de charbon dans la province de Shandong dans l'est du pays.

  • L'un des 2 patients, un adolescent de 14 ans qui a présenté les premier signes d'infection le 28 juillet (fièvre, fatigue, vomissements, diarrhée et convulsions) est décédé le 6 août 2021. 
  • L'autre patient est un boucher de 35 ans qui avait abattu le 25 juillet au domicile de l'adolescent du bétail malade acheté du canton de Wendian dans le comté de Yangxin.

Le CDC et les agences de santé ont mis en place une stricte obligation de quarantaine de 12 jours pour tous les contacts étroits des 2 cas confirmés, dont 24 mis en quarantaine à domicile et 9 dans des installations d'isolement centralisées. Des médicaments préventifs ont été fournis aux contacts étroits et personnels clés, selon le rapport.

La Chine a enregistré plusieurs cas confirmés ou suspects d'anthrax dans plusieurs endroits en août 2021, notamment à Pékin et dans la province du Shanxi (nord de la Chine).

Sources : ProMED ; Outbreak News Today.