Foyer de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des oiseaux sauvages en Russie Médecine des voyages

Publié le 17 sept. 2021 à 14h34

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Russie, les autorités sanitaires ont notifié le 15 septembre 2021 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection de la grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N1) chez 6 oiseaux sauvages - une Sarcelle d'hiver (Anas crecca), 2 Cygnes tuberculés (Cygnus olor) et 3 oiseaux d'espèce non précisée - à Zateryanny mir, Chelyabinsk et Gor'koe dans l'oblast de Chelyabinsk.

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR multiplex) au Chelyabinskaya Veterinary Laboratory Laboratoire local, et par séquençage au Federal Centre for Animal Health (FGBI “ARRIAH”) Laboratoire de référence de l'OIE.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).