Flambée d'hépatite A en Norvège Médecine des voyages

Publié le 8 oct. 2021 à 21h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Norvège, l'Institut norvégien de santé publique a signalé une épidémie d'hépatite A. Jusqu'à présent, l'infection a été détectée chez dix personnes vivant dans plusieurs comtés. En outre, deux autres personnes sont suspectées d'appartenir à l'épidémie. Une enquête sur l'épidémie a été ouverte, mais jusqu'à présent, aucune source d'infection n'a été suspectée.

Les échantillons ont été prélevés entre avril et septembre 2021 et le séquençage révèle la présence du virus de l'hépatite A (VHA) avec une séquence identique (génotype 1A) chez tous les malades. Cela suggère qu'ils pourraient être infectés par la même source. Les personnes concernées ont entre 25 et 80 ans, l'âge médian est de 53 ans et 60 % sont des hommes. Les personnes infectées vivent dans différentes régions du pays : Viken (6), Oslo (1), Trøndelag (2), Vestfold et Telemark (1), Innlandet (1) et Troms et Finnmark (1).

Aucune des personnes infectées n'a voyagé à l'étranger. La dernière épidémie d'hépatite A en Norvège avait été signalée en 2014. Cette épidémie était liée à des baies congelées.

Source : Outbreak News Today.