Propagation de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez les oiseaux sauvages en Israël Médecine des voyages

Publié le 4 jan. 2022 à 18h34

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Israël lutte contre une propagation de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1).

Chez les oiseaux sauvages :

  • près de 5000 grues mortes ont été dénombrées le 26 décembre 2021 au Hula Lake Reserve dans le nord d'Israël, près de l'endroit où a été rapportée l'épidémie de grippe aviaire chez les volailles. Le lac Hula est le principal point de rassemblement de dizaines de milliers d'oiseaux sauvages qui migrent à travers Israël deux fois par an.
  • 250 autres grues mortes ont été vues dans la vallée de Hula en dehors de la réserve, et 30 autres ont été documentés ailleurs, principalement dans la Vallée de Jezréel.
  • un pélican atteint de grippe aviaire a été signalé dans la vallée de Hefer, dans le centre Israël et des échantillons étaient prélevés sur des oiseaux morts à Kfar Ruppin en la vallée de Beit She'an.

L'INPA estime que la maladie s'est propagée à partir du moshav Margaliot, via un chauffeur de camion qui livrait de la nourriture aux poulaillers  et qui ensuite a apporté de la nourriture à la réserve de Hula. 

Source : ProMED.