Epidémie de grippe aviaire hautement pathogène A(H5) chez de nombreux oiseaux sauvages au Royaume-Uni Médecine des voyages

Publié le 7 jan. 2022 à 21h30

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, une épidémie dévastatrice de grippe aviaire hautement pathogène A(H5) clade 2.3.4.4 qui sévit dans le golfe du Solway Firth entre l'Angleterre et l'Ecosse a tué des milliers d'oiseaux sauvages au cours des dernières semaines. On estime qu'au moins 4000 bernaches nonnettes (Branta leucopsis) sont déjà mortes. L'ampleur de l'événement a été qualifiée de « sans précédent » par la RSPB [Royal Society for the Protection of Birds] et les foyers sont largement signalé à travers le Royaume-Uni, bien que le Solway ait été particulièrement touché. La réserve de la RSPB à Mersehead a été gravement touchée, avec 700 cadavres déjà retirés du site et le nombre continue d'augmenter.

D'autres espèces d'oiseaux sauvages, y compris les cygnes chanteurs hivernants, sont victimes, tout comme les goélands, les oiseaux de proie et les courlis eurasiens. Il y a également une préoccupation croissante pour les vanneaux du Nord et des canard d'Eurasie hivernant dans le Solway.

Bien que le risque de transmission à l'homme soit faible, le National Health Services conseille aux membres du public de ne pas manipuler les oiseaux morts qu'ils rencontrent dans le domaine.

Source : Birds Guide, First for birds news.