Premier cas humain de grippe aviaire A(H5N1) signalé au Royaume-Uni Médecine des voyages

Publié le 7 jan. 2022 à 21h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, l'UK Health Security Agency (UKHSA) a annoncé le 6 janvier 2022 qu'un cas humain de grippe aviaire A(H5N1) a été confirmé dans le sud-ouest de l'Angleterre. Le patient avait été en contact étroit avec des oiseaux infectés qu'il avait chez lui et il n'y a aucune preuve de transmission ultérieure. Tous les contacts de la personne, y compris ceux qui ont visité les locaux, ont été localisés et il n'y a aucune preuve de propagation de l'infection à quelqu'un d'autre. L'individu va actuellement bien et est isolé. Le risque pour le grand public continue a être très faible.

Il s'agit du premier cas humain de grippe aviaire A(H5N1) au Royaume-Uni,

Le cas a été détecté après que l'Animal and Plant Health Agency (APHA) a identifié une épidémie de la souche A(H5N1) de la grippe aviaire hautement pathogène dans un groupe d'oiseaux.Les oiseaux infectés ont tous été abattus.

En décembre 2021 le Royaume-Uni a été touché par une épidémie record de grippe aviaire qui a conduit à l'abattage de 500 000 oiseaux en captivité.

Source : ProMED.