Grippe aviaire A(H5N6) : premier cas humain signalé en 2022 en Chine Médecine des voyages

Publié le 10 jan. 2022 à 17h44

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, après avoir signalé 31 cas humains de grippe aviaire A(H5N6) en 2021, la Commission provinciale de la santé et de la santé du Guangdong signalent le 7 janvier 2022 le premier cas de l'année 2022 dans la province. La patiente est une femme de 43 ans de la ville de Huizhou actuellement dans un état critique dans un hôpital de Huizhou.

Les experts estiment que les cas qui apparaissent sont sporadiques et que le risque de transmission du virus est faible à ce stade, et rappellent que le public doit rester vigilant et prendre les mesures suivantes pour prévenir la grippe A(H5N6) et d'autres grippes aviaires :

  • Se laver les mains fréquemment : se laver les mains après avoir touché des oiseaux, avant les repas et après la toilette.
  • La volaille et les œufs doivent être cuits avant d'être consommés.
  • En cas de symptômes respiratoires tels que fièvre, toux, maux de tête, malaise général, etc., consulter un médecin dès que possible en précisant si vous avez déjà été en contact avec des oiseaux.
  • Ne pas manger de volailles mortes.
  • Ne pas acheter de produits de volaille provenant de sources inconnues.
  • Éviter autant que possible d'aller sur les marchés de volailles vivantes.
Il s'agit du 58e cas humain de grippe aviaire H5N6 signalé en Chine depuis 2014.

 

Source : Outbreak News Today.