Epidémie de méningite d'étiologie non précisée dans l'Etat de Jigawa au Nigéria Médecine des voyages

Publié le 13 juin 2022 à 15h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigeria, au moins 65 personnes sont mortes à la suite d'une épidémie de méningite cérébrospinale (CSM) dans l'État de Jigawa. La majorité des victimes sont des enfants de moins de 11 ans. Les cas se sont déclarés dans les villages de Mele, Dungundun, Kanya Arewa et Dantanoma, dans les zones de gouvernement local de Baboura, Gumel, Maigatari et Suletankarkar (LGA) au nord-ouest de Jigawa.

L'épidémie a commencé vers le mois d'avril 2022 et s'est depuis aggravée avec une augmentation du taux d'infections et de décès dans les LGA frontalières entre le Nigéria et la République du Niger. Selon le ministère de la santé 65 personnes sont décédées à ce jour, et 257 cas ont été enregistrés dans 18 sur 27 LGA.

L'étiologie n'est pas précisée dans le rapport, mais il s'agit très probablement de méningite à Neisseria meningitidis. Le nord du Nigéria se situe dans la ceinture africaine de la méningite de Lapeyssonnie, dans les zones semi-arides d'Afrique subsaharienne, où des épidémies de méningite à méningocoque se reproduisent chaque année pendant la saison chaude et sèche entre décembre et juin.

Source : ProMED.