Grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des phoques aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 6 juil. 2022 à 17h55

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, Marine Mammals of Maine (MMoME), partenaire du réseau d'échouage de mammifères marins de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a signalé depuis juin 2022 un nombre élevé de phoques échoués. La plupart des phoques ont été retrouvés morts. 

Le 1er juillet 2022, le U.S. Department of Agriculture's Animal and Plant Health Inspection Service's National Veterinary Services Laboratories a confirmé que des échantillons de 4 phoques échoués dans le Maine ont été testés positifs pour la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1). Le taux actuel d'échouages de phoques morts dans cette zone est d'environ 3 fois le taux normal pour cette période de l'année. Tous ces animaux étaient morts récemment ou avaient dû être euthanasiés.

Les infections par les virus de la grippe aviaire chez les mammifères ne sont généralement pas courantes, bien que depuis avril 2022 il y ait eu plusieurs événements chez les carnivores sauvages. La plupart des rapports ont été faits chez les renards roux (Vulpes vulpes), les mouffettes (Famille Mephitidae) et des ratons laveurs (Famille Procyonidae).

Les phoques font également partie de l'Ordre des carnivores. En mars 2021, il y a eu un rapport de grippe aviaire A(H5N8) chez les phoques communs. 

Source : NOAA Fisheries.