Cas de choléra signalés à Wuhan en Chine Médecine des voyages

Publié le 21 juil. 2022 à 13h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, les autorités sanitaires de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, ont signalé le 11 juillet 2022 un cas de choléra chez un patient à l'Université de Wuhan. Aucun autre nouveau cas n'a été trouvé à ce jour. 

Par ailleurs, sur le marché de Wuhan il a été signalé le 14 juillet que 4 échantillons de fruits de mer retrouvés le 13 juillet lors d'une inspection sanitaire quotidienne, ont été testés positifs pour Vibrio cholerae O139 bactérie responsable du choléra. Les responsables sanitaires ont annoncé que cela n'a aucun rapport avec le cas confirmé trouvé à l'Université de Wuhan. Le personnel et l'environnement impliqués avec les échantillons positifs n'ont pas montré d'anomalies après examen. Le magasin vendant les produits a été temporairement fermé pendant 3 jours, et les produits contaminés ont été correctement éliminés. 

Conseils aux voyageurs

Le choléra est rare chez les voyageurs. Les cas légers peuvent se présenter sous forme de diarrhée du voyageur. Il est recommandé de :

  • prendre des précautions pour la nourriture et l'eau
  • pratiquer une hygiène des mains efficace
  • traiter une diarrhée légère et savoir quand consulter un médecin.
Il existe un vaccin pour se protéger contre le choléra. Comme le risque pour les voyageurs est très faible, le vaccin n'est généralement recommandé qu'aux volontaires ou aux travailleurs humanitaires qui se rendent dans des situations de secours en cas de catastrophe.

 

Source : ProMED.